Qu’il y eut de belles initiatives dans nos paroisses et dans le canton pour faire mémoire des 500 ans de la Réforme depuis novembre 2016 ! Deux événements à Lausanne permettent de clore le jubilé en beauté.

Les idées du Réformateur Martin Luther ont un impact encore aujourd’hui (retable de la Réforme, de Cranach,1547).

Culte cantate

La sous-région vous invite à un culte-cantate unique dimanche 29 octobre à 10h à Saint-Jean à Cour : une œuvre phare de J.-S. Bach, la cantate BWV 80 « Ein feste Burg ist unser Gott » (« C’est un rempart que notre Dieu »), sera chantée par le Chœur de la Basilique du Valentin, dirigé par Pascal Pilloud, avec Matthias Seidel à l’orgue. Cette splendide œuvre de Bach se base sur un des plus importants chorals de Martin Luther qui composa lui-même la mélodie et mis en vers une paraphrase du Psaume 46, à une phase difficile et angoissante de sa vie.

Culte régional de la Réformation

Le 500ème de la Réforme se terminera officiellement avec le culte de la Réformation : pour tout Lausanne, il se vivra dimanche 5 novembre à 10h à la cathédrale. Durant toute l’année, les pasteurs ont prêché à la cathédrale sur les 40 thèmes de la brochure «Réformés? Et alors!». Le dernier thème à aborder est… « la question qui manque ». Les pasteurs Line Dépraz, Sarah-Isaline Golay, André Joly, Serge Molla, Jean-François Ramelet et Virgile Rochat esquisseront cette question à leurs yeux. Ce culte suivra ce jour-là la même liturgie dans toutes les Eglises de la FEPS (Fédération des Eglises protestantes de Suisse).

Plus d’info sur le 500e de la Réforme.