Le graffiti est percutant: «Dieu pour moi et pour toi». Un JP (jeune paroissien) me disait: «Oui, ce slogan rappelle celui de la Coop, mais c’est la réalité! Dieu est d’abord là pour moi. Ainsi, avec lui j’ose aller vers d’autres et témoigner de ma joie de le connaître.»

«Dieu pour moi et pour toi»: la vision des jeunes pour une Eglise ensemble.

Ce graff, les JP et les catéchumènes l’ont réalisé durant le camp d’octobre 2018 proposé aux jeunes qui confirmeront l’année suivante. Durant toute une semaine, perchés sur le Jura à la hauteur de Saint-Cergue, ce sont une cinquantaine de jeunes qui ont imaginé de nouvelles façons de dire Dieu aujourd’hui. A partir de ce qu’ils ont approfondis de leur relation à Dieu, ils ont peint, écrit et composé des chansons. Ils ont encore approfondi leurs compétences en écologie en découvrant des gestes concrets visant à limiter leur impact sur l’environnement.

Les JP étaient une trentaine à accompagner les catéchumènes. Leur enthousiasme, leur créativité dans les animations ont agi comme autant de révélateurs de sens pour ces enfants souvent un peu perdu face aux questions que posent le monde d’aujourd’hui. La qualité de leur présence a permis aux catéchumènes de poser leur téléphone portable pour oser tisser des relations directes, concrètes!

Ainsi, durant cette semaine, les JP ont été l’Eglise pour ces jeunes. Mais pour que l’Eglise ne se limite pas à un camp sur la montagne, les JP multiplient les possibilités de rencontrer les catéchumènes: cultes «Stop Louange», rencontres mensuelles des JP et événements particuliers tels que la Chantée de Noël !

// Yann Wolff, diacre catéchisme et jeunesse