Jeudi 7 février 2019

Un bain révélateur (Romains 7,7-13)


Lire le texte

C’est un geste d’un autre temps que celui de développer soi-même ses photos et de contempler l’image qui apparaît lorsqu’on la plonge dans le bain dit « révélateur ». C’est ce qui m’est venu en lisant ces lignes. La loi révèle en moi, comme en chacun, tout ce qui reste souvent invisible à l’œil nu, comme la photo sur le papier avant trempage. A tel point que ces zones d’ombre peuvent soudain s’étendre, prendre toute la place, allant jusqu’à masquer alors les parties lumineuses de notre être. Dans la foi, notre humanité libérée de toute ombre est révélée par le bain du baptême. Par ce geste symbolique de « noyer » ce vieil homme perclus de péchés et de laisser jaillir l’être nouveau animé de la vie du Ressuscité, Dieu nous révèle à nous-mêmes. Paul fait la lumière sur une partie de son existence et sur son chemin qui l’a conduit à devenir un ‘révélateur’ de Jésus-Christ mort et ressuscité. Il montre encore combien une interprétation rigoriste de la loi peut conduire à être séparé de Dieu et mener à la mort. La loi n’est pas mauvaise en soi. Elle est sainte parce qu’elle est la révélation de Dieu à son peuple appelé à vivre. Aujourd’hui, les techniques photographiques ont changé, mais il vaut la peine de s’attarder sur les détails d’un cliché, pour y découvrir le « clin Dieu » inattendu, celui d’une vie donnée.

Jean-Marc Leresche

Prière: Seigneur, tu te révèles à nous dans la discrétion du quotidien, au travers de paroles et de gestes porteurs d’espoir. En Jésus-Christ, ton Fils, c’est ton visage que tu montres, sans ombre, à l’humanité tout entière. Par le baptême de l’Esprit Saint, c’est toute notre vie que tu viens raviver de mille couleurs.  

Référence biblique : Romains 7, 7 - 13

Commentaire du 08.02.2019
Commentaire du 06.02.2019