Le Groupe de travail, voulu par l’Assemblée régionale de janvier 2017 et formé de membres issus des différents lieux d’Eglises, a tenu sa première séance avec le Conseil régional le 6 février.

Des priorités pour plus d’efficacité.

(Lausanne, 16 mars 2017) – Il est à noter que trois ministres, mandatés par le colloque ministériel, et la présidente du Conseil de service communautaire naissant ont rejoint le groupe, qui est désormais au complet! C’est à saluer.

L’ancrage  spirituel posé (Philippiens 4,6), quelques attitudes de fond ont été nommées pour le travail à effectuer: courage, oser la différence, essayer au risque de se tromper, recommencer, ouverture, respect fondamental…

Afin de viser l’efficacité, il a été décidé que tous les participants ne travailleront pas à tout et que les propositions de décisions seront prises par le plenum, même si elles viennent d’un sous-groupe du groupe de travail ou d’ailleurs.

Des priorités ont été définies, pour juin 2017 il y aura :

– 2 laïcs pour le Conseil régional (CR) venant des paroisses du centre ou du bas de la ville, personnes recrutées via les paroisses concernées. Le CR est appelé à définir profil et cahier des tâches des personnes recherchées.

– Mise en place progressive des «entités» paroissiales/groupements paroissiaux, appelés à définir les collaborations. Le contexte ecclésial doit impérativement être pris en compte, dont notamment les questions de dotation et des lieux de cultes.

– Faire l’état des lieux des plateformes.

Chaque sous-groupe organise son travail, afin de remettre ses résultats au CR qui présentera des propositions concrètes au plenum, lors de la prochaine séance fixée au 20 juin.

Par ailleurs, la vie régionale se poursuit via les travaux des conseils paroissiaux et des lieux d’Eglise et du CR, augmenté de Jocelyne Müller. Le CR, présidé désormais par Marianne Bahon, soigne la communication avec le Conseil synodal qui a tenu à être informé régulièrement de la situation. Au fur et à mesure de l’évolution, des informations seront disponibles sur ce site internet.