L’espace d’accueil pour les réfugiés, fondé par l’Eglise réformée vaudoise (EERV) et l’Eglise catholique dans le canton de Vaud (ECVD), a été inauguré officiellement le 9 avril 2019, après son déménagement à la rue Saint-Martin à Lausanne.

Des nouveaux locaux bien plus accueillants pour le Point d’appui.

Situés à la rue Saint-Martin, à Lausanne, les locaux sont plus grands (sur deux étages) et plus lumineux que les anciens. « Ils sont de plain-pied, donc bien plus accueillants que les précédents qui se trouvaient au troisième sous-sol », disent en chœur les deux médiateurs de Point d’Appui, Nicolas Margot et Diane Barraud. La pasteure a fait le lien avec les écrits des Psaumes, où le Seigneur tire le pauvre des bas-fonds. Elle a exprimé sa reconnaissance pour le soutien apporté à Point d’Appui par les autorités des Eglises. Elle a remercié également tous les bénévoles, avec qui elle a partagé la joie de ce déménagement. « Aujourd’hui, l’accueil de Point d’Appui, c’est une peu comme la maison au centre de la place du village. »

Pour sa part, Nicolas Margot a noté que la nouvelle adresse était rue Saint-Martin et a raconté l’histoire de ce saint du IVe siècle, qui a partagé son manteau avec un nécessiteux. Il a également rappelé la parabole du Royaume de Dieu (Matthieu chapitre 25) : « J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger. »
Au nom des Conseils des deux Eglises, Pascale Gilgien, du Conseil synodal de l’EERV, a rappelé qu’il y a six mois, on avait fêté les 15 ans de Point d’Appui. Et que si les lois avaient changé, l’accompagnement des réfugiés s’était adapté. Elle a dit sa reconnaissance, en citant, elle aussi, l’évangile de Matthieu : « J’étais étranger et vous m’avez accueilli. »

En conclusion, Cédric Pillonel, secrétaire général de la FEDEC-VD, a retourné les remerciements reçus et a cité le pasteur Virgile Rochat (avec l’accent vaudois) : « C’est un peu plus cher, mais c’est mieux et c’est plus grand. »

// Olivier Schöpfer/ECVD


Le Point d’Appui, c’est…

  • un espace ouvert du lundi au vendredi, rue Saint-Martin 36, à Lausanne, avec accueil, information, orientation, café, thé et petite collation
  • des cours de français donnés sur inscription
  • des ateliers de conversation pour exercer le français
  • des écrivains publics pour rédiger des lettres et des CV
  • des entretiens individuels
  • de la distribution alimentaire au prix solidaire de 5 francs pour 16 distributions
  • un point internet
  • un vestiaire (dès 50 cts. l’unité) sis au ch de la Tour-Grise 26.

Plus d’info: www.eglisemigrationvd.com