Plusieurs ministres rejoignent la Région Lausanne – Épalinges cet automne. Leur mission : accompagner et soulager la Région jusqu’à l’été 2021. En quelques lignes, chacun raconte d’oú il vient et ce qu’il apporte dans leurs « valises pastorales ». Bienvenue à eux !

Michel Durussel, arrivé dans la Région le 7 septembre se plie à l’exercice en premier.

Je suis un frais retraité, un nouveau lausannois, un heureux papa et grand-papa qui a envie de vivre une belle page de son histoire avec les gens de la capitale vaudoise.

En 2010, j’ai présidé le culte de consécration et d’agrégation, dont je garde un souvenir ému. Ce jour où, à l’image d’Adam, j’ai été interpellé par la question divine : « Où es-tu ? » Cela a été pour moi une occasion de partager avec les nouveaux consacrés et agrégés et avec toute l’assemblée réunie à la cathédrale comment ma vocation m’a conduit jusqu’ici, dans la sincérité du cœur et dans l’espérance en Dieu.

Pour la Région Lausanne – Épalinges, un plus que je pourrais apporter (je ne sais pas si c’en est un) : j’aime le théâtre. C’est une façon de visiter des réalités très contrastées de la vie, d’entrer dans des situations et des émotions à la fois étrangères et intimes. Au cours de cette année parmi vous, le rôle de pasteur sera mon rôle principal mais il y a plusieurs manières de l’interpréter. J’espère que j’apporterai un peu de cette diversité dans ma façon d’être au service des communautés lausannoises. Pour cela je me confie à l’inspiration de l’Esprit qui souffle où il veut et qui peut à tout moment nous surprendre.